Annuaire complet des fourrières de France
Information claire et rapide
Localisation de votre véhicule dans la fourrière la plus proche

Fourrières Bretagne

Si vous aviez garé votre véhicule sur un emplacement gênant et que vous ne le retrouvez plus, pas de panique : il n’a probablement pas été volé, mais acheminé à la fourrière la plus proche. Voici toutes les réponses à vos questions concernant la mise en fourrière en Bretagne.

Pour quelles raisons un véhicule peut-il être mis en fourrière en Bretagne ?

En Bretagne comme partout ailleurs en France, un véhicule est généralement acheminé en fourrière en raison d’un stationnement gênant, très gênant, dangereux ou abusif.

Est considéré comme gênant ou très gênant un stationnement sur :

  • Sur un passage piéton
  • Sur un trottoir
  • Sur un emplacement réservé aux personnes handicapées
  • Sur une voie de bus
  • Sur une piste cyclable
  • Sur une bande d’arrêt d’urgence

À noter : il ne s’agit là que de quelques exemples. Selon que le stationnement est considéré comme gênant ou très gênant, l’amende sera de 35 € dans le premier cas et de 135 € dans le deuxième cas.

Un véhicule peut également être mis en fourrière en cas de stationnement dangereux, au sommet d’une côte ou à proximité d’une intersection, d’un passage à niveau ou d’un virage notamment. Enfin, le stationnement est considéré comme abusif et justifie la mise en fourrière du véhicule si celui-ci n’a pas été déplacé depuis plus de 7 jours.

D’autres motifs de mise en fourrière d’un véhicule existent, comme la circulation dans un espace naturel ou toute infraction impliquant la confiscation du véhicule.

Comment savoir vers quelle fourrière de Bretagne votre véhicule a été acheminé ?

Si vous n’étiez pas présent lors de l’enlèvement de votre véhicule, il vous faut contacter, dès que vous constatez sa disparition, la gendarmerie ou le commissariat le plus proche du lieu de stationnement.

L’agent au téléphone effectuera une recherche à l’aide de votre numéro d’immatriculation et vous confirmera la mise en fourrière de votre véhicule, ainsi que l’adresse à laquelle vous rendre pour le récupérer.

Si vous étiez absent pendant plusieurs jours, vous recevrez par écrit, dans les 5 jours suivant l’enlèvement de votre véhicule, une notification de mise en fourrière indiquant les coordonnées de la fourrière dans laquelle il se trouve.

Vous trouvez également sur cette notification, entre autres éléments, le motif de l’enlèvement ainsi que le délai dont vous disposez pour récupérer votre véhicule à compter de la réception de cette notification.

Mise en fourrière en Bretagne : quel délai pour récupérer votre véhicule ?

Le délai est le même dans toutes les fourrières de France. Vous disposez de 3 jours pour récupérer votre véhicule, sur présentation de votre permis de conduire et de votre attestation d’assurance en cours de validité. Vous devrez également régler les frais de fourrière sur place, par carte bancaire, par chèque sur présentation d’une pièce d’identité, ou en liquide pour un montant maximal de 300 €.

Dès le 4ème jour, sans nouvelles de votre part, l’administration fera expertiser votre véhicule à vos frais et le classera dans l’une de ces trois catégories :

  • Véhicule en bon état : il vous sera restitué sans démarches supplémentaires, sous réserve toutefois de régler les frais. Vous avez 30 jours pour le récupérer.
  • Véhicule nécessitant des réparations et / ou un contrôle technique : vous devez d’abord obtenir une autorisation de sortie provisoire de la fourrière pour réaliser les réparations ou le contrôle technique exigés, dans un délai de 30 jours, suite à quoi vous pourrez récupérer définitivement votre véhicule.
  • Véhicule hors d’état de circuler : votre véhicule sera rapidement détruit si vous ne vous manifestez pas. Vous pouvez faire réaliser une contre-expertise. Dans tous les cas, il est fort probable que le montant des réparations soit supérieur à celui de votre véhicule. Si vous ne vous manifestez pas dans les 15 jours, votre véhicule sera considéré comme abandonné et vendu ou détruit par le service des Domaines, qui est un service de l’État.

Quels sont les frais de mise en fourrière d’un véhicule en Bretagne ?

Les frais sont les mêmes dans toute la France, à l’exception des grandes agglomérations comme Paris, Marseille, Lyon et Toulouse.

Que votre véhicule ait été mis en fourrière dans les Côtes-d’Armor (22), dans le Finistère (29), en Ille-et-Vilaine (35) ou dans le Morbihan (56), vous devrez donc régler les frais suivants :

  • Immobilisation matérielle (pose de sabot) : 7,60 €
  • Opérations préalables (déplacement du véhicule) : 15,20 €
  • Enlèvement : 120,18 €
  • Garde journalière : 6,36 €
  • Expertise (seulement à partir du 4ème jour) : 61 €

Pour un véhicule resté en fourrière en Bretagne pendant 24 heures, la somme totale à régler sera donc de 149,34 €. Si votre véhicule est resté 5 jours en fourrière, le montant sera de 235,78 €. Il inclut les frais d’expertise, réalisée à partir du 4ème jour. Il vous faudra également vous acquitter du montant de l’amende dressée pour l’infraction ayant conduit à la mise en fourrière.