• Annuaire des fourrières de France en ligne
  • Annuaire complet des fourrières de France
    Information claire et rapide
    Localisation de votre véhicule dans la fourrière la plus proche

    Fourrières Île-de-France

    Vous ne retrouvez pas votre véhicule ? Celui-ci a peut-être été placé dans l’une des nombreuses fourrières d’Île-de-France. Comment le récupérer ? De quel délai disposez-vous ? Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la mise en fourrière d’un véhicule en Île-de-France.

    Véhicule : quels sont les motifs de mise en fourrière en Île-de-France ?

    En Île-de-France comme partout ailleurs, votre véhicule peut être mis en fourrière en cas d’infraction, notamment pour :

    • Entrave à la circulation
    • Stationnement gênant
    • Abandon du véhicule sur la voie publique
    • Circulation dans les espaces naturels
    • Non-respect de la réglementation relative à la protection des sites et paysages classés
    • Toute infraction entraînant la confiscation du véhicule

    La plupart du temps, c’est dans le cas d’un stationnement gênant, très gênant, abusif ou dangereux qu’un véhicule est mis en fourrière. Il peut s’agir par exemple d’un stationnement :

    • Sur un passage piéton
    • Sur un trottoir
    • Sur une piste cyclable
    • Sur une voie de bus
    • Dans un tunnel ou un passage souterrain
    • Sur une bande d’arrêt d’urgence
    • Sur un emplacement réservé aux personnes handicapées
    • En double-file

    Si votre véhicule a été mis en fourrière en raison d’un stationnement gênant ou très gênant, vous aurez à régler une amende de 135 euros en plus des frais de fourrière.

    Si le stationnement est considéré comme dangereux (stationnement à proximité d’une intersection, d’un passage à niveau ou au sommet d’une côte par exemple), votre véhicule sera mis en fourrière, 3 points seront retirés de votre permis et vous devrez régler une amende de 135 euros.

    Comment savoir si votre véhicule a été mis en fourrière en Île-de-France ?

    Vous habitez à Paris ou en région parisienne, vous aviez stationné votre véhicule en double file le temps de faire une course et, à votre retour, il a disparu ? Il est fort probable qu’il ait été emmené dans une fourrière d’Île-de-France.

    Pour le savoir, vous devez appeler le commissariat le plus proche du lieu de stationnement de votre véhicule. Vous devrez ensuite fournir votre numéro d’immatriculation afin de permettre aux agents de faire une recherche.

    Si vous étiez stationné dans Paris intra-muros, il est possible d’effectuer une recherche en ligne à cette adresse.

    Si vous étiez absent et que vous vous apercevez de l’enlèvement de votre véhicule plusieurs jours après, vous recevrez une notification de mise en fourrière par lettre recommandée. Vous trouverez notamment dans ce courrier le motif de l’enlèvement, l’adresse de la fourrière, le montant et la nature des frais, le délai maximal dont vous disposez pour récupérer votre véhicule et les voies de recours pour contester à postériori cette mise en fourrière.

    Les préfourrières à Paris : comment ça marche ?

    Vous aviez garé votre voiture à Paris et celle-ci a été enlevée ? Si elle était en situation de stationnement gênant et que l’enlèvement a eu lieu entre 8 h et 19 h du lundi au samedi, elle a été acheminée dans l’une des 6 préfourrières de Paris, où elle sera gardée pendant 48 h avant d’être envoyée en fourrière.

    La préfourrière dans laquelle est envoyé votre véhicule dépend de l’arrondissement dans lequel il était stationné. Il en existe 6 : Louvre-Samaritaine, Charléty, Balard, Foch, Pouchet et Pantin.

    En revanche, si votre véhicule a été enlevé pour stationnement abusif de plus de 7 jours ou parce qu’il était considéré comme étant en voie d’épavisation, il a été directement envoyé dans l’une de ces trois fourrières : Chevaleret, Bonneuil, la Courneuve.

    Bon à savoir : tous les deux-roues sont emmenés en priorité à la fourrière de Bonneuil.

    Comment récupérer un véhicule mis en fourrière en Île-de-France ?

    Tout d’abord, sachez qu’il existe des fourrières dans chaque département d’Île-de-France. Que votre véhicule ait été mis en fourrière en Seine-Saint-Denis (93), dans les Hauts-de-Seine (92), le Val-de-Marne (94), les Yvelines (78), l’Essonne (91) ou le Val d’Oise (95), les tarifs et la procédure pour récupérer votre véhicule sont les mêmes.

    Il existe une spécificité pour Paris (75) avec le délai de 48 heures pour récupérer un véhicule en préfourrière avant qu’il ne soit acheminé en fourrière. Les frais sont également plus élevés.
    Dans tous les cas, quel que soit votre département, vous disposez d’un délai de 3 jours pour récupérer votre véhicule sans avoir à régler de frais d’expertise. Dès le 4ème jour, il sera expertisé et vous devrez vous acquitter de frais et parfois de démarches supplémentaires, selon l’état de votre véhicule.

    Pour récupérer votre véhicule mis en fourrière en Île-de-France, il vous faudra présenter votre permis de conduire et votre attestation d’assurance en cours de validité. Si votre carte grise vous a été retirée, vous la récupèrerez en même temps que votre véhicule.

    Vous avez la possibilité de contester la mise en fourrière, et de faire une réclamation si vous constatez une dégradation qui a selon vous été commise durant l’enlèvement.