• Annuaire des fourrières de France en ligne
  • Annuaire complet des fourrières de France
    Information claire et rapide
    Localisation de votre véhicule dans la fourrière la plus proche

    Fourrières Centre-Val de Loire

    Parfois lorsque l’on est pressé ou que l’on rencontre des difficultés pour trouver une place de stationnement, il peut arriver de garer son véhicule sur un trottoir ou sur une place de livraison. Si, à votre retour, votre véhicule n’est plus là, il a de fortes chances d’avoir été enlevé et placé en fourrière. Voici les informations concernant les démarches à effectuer et les sommes à payer pour pouvoir récupérer votre voiture place en fourrière en région Centre-Val de Loire.

    Qui prend la décision de placer un véhicule en fourrière en Centre-Val de Loire ?

    Le placement d’un véhicule en fourrière en Centre-Val de Loire, comme dans toutes les régions de France, est la conséquence du non-respect d’une règle inscrite dans le Code de la route. En général, il s’agit d’un stationnement qui est gênant, qui peut constituer un danger ou bien qui est considéré comme abusif (quand la voiture stationne au même endroit durant plus de sept jours). Le placement d’une voiture en fourrière fait suite à une décision d’un membre des forces de l’ordre : un gendarme ou un policier. Le maire peut aussi prendre la décision de placer un véhicule en fourrière en cas d’infraction.

    Dans un premier temps, l’Officier de police judiciaire procède à certaines vérifications comme savoir si le véhicule n’a pas fait l’objet d’un vol. Le policier indique ensuite la fourrière dans laquelle il sera placé, réalise une notice de description de la voiture, ainsi qu’un PV précisant les raisons du placement en fourrière en Centre-Val de Loire. Une entreprise spécialisée procède alors à l’enlèvement du véhicule. Plusieurs reportages montrent les liens très étroits qui existent entre la police et les employés des sociétés chargées d’enlever les véhicules. Ces salariés sont généralement rapides, car ils sont payés à la commission.

    Que faire si vous arrivez sur place avant le placement en fourrière ?

    Si la voiture n’a pas encore fait l’objet d’un enlèvement quand vous arrivez sur place, vous avez la possibilité de la récupérer, mais vous devrez payer certains frais, notamment ceux d’opérations qui précèdent la mise en fourrière. Ils s’élèvent à 15,20 €. De plus, il vous faudra aussi régler les 7,60 € concernant la pose d’un sabot. Il faudra aussi payer l’amende liée à l’infraction qui a entraîné le placement du véhicule en fourrière. Voici la liste des différents cas de figure :

    • Un montant de 35 € si le stationnement est considéré comme gênant (sur un bateau ou en double file). On rencontre souvent ce genre de situation en centre-ville.
    • Un montant de 135 € à payer en cas de stationnement extrêmement gênant (si vous occupez une place dédiée aux handicapés). De nombreuses campagnes de sensibilisation sont diffusées pour faire prendre conscience aux automobilistes de ne pas occuper ces emplacements. On se souvient du slogan « Tu prends ma place, prends mon handicap ! ».
    • Un montant de 135 €, mais aussi 3 points en moins sur le permis de conduire lorsque le stationnement est considéré comme dangereux, comme sur un passage à niveau.
    • Un montant de 35 € si le stationnement est considéré comme abusif. Ce que l’on surnomme les fameuses « voitures ventouses ».

    Si une personne a déjà commencé à retirer votre véhicule, il est possible de le récupérer, mais le conducteur devra impérativement régler les frais d’enlèvement qui s’élèvent à 120,18 € en région Centre-Val de Loire. Il faudra aussi payer les fameux frais d’opération préalables qui atteignent 15,20 € et enfin le coût d’immobilisation, soit 7,60 € à régler. Il faudra également payer l’amende. Il est possible de payer ces frais directement ou de le faire ultérieurement.

    Dans les faits, on considère que l’enlèvement a débuté, à partir du moment où, au minimum 2 roues du véhicule sont décollées du sol, si le transfert vers la fourrière est fait par un véhicule spécialisé pour ce type d’opération. Pour les autres cas de figure, l’enlèvement débute lorsque le véhicule est déplacé.

    De quelle manière récupérer son véhicule placé en fourrière en Centre-Val de Loire ?

    Si vous remarquez que votre voiture n’est plus là où vous l’aviez stationnée, vous pouvez appeler la gendarmerie ou le commissariat qui se trouvent proche de la zone de stationnement. Les forces de l’ordre procéderont à une recherche en se référant à votre plaque d’immatriculation, qui sera une donnée essentielle pour localiser le véhicule. Le nom et les coordonnées de la fourrière vous seront alors communiqués.

    En cas d’absence durant quelques jours, vous recevrez un courrier à votre domicile avec tous les détails, comme les raisons de la mise en fourrière et l’adresse du lieu où votre véhicule est entreposé. Le délai que vous avez pour le récupérer est semblable dans tous les départements de la région Centre-Val de Loire : le Cher (18), l’Eure-et-Loir (28), l’Indre (36), l’Indre-et-Loire (37), le Loir-et-Cher (41) et Loiret (45). Vous avez trois jours pour reprendre possession de votre voiture en fourrière en présentant certains documents comme une attestation d’assurance valide et un permis de conduire. Une fois ce délai dépassé, le véhicule fera l’objet d’une expertise à vos frais (61 €) et classé dans une catégorie : véhicule en bon état, véhicule qui nécessite des réparations ou véhicule ne pouvant plus circuler.