• Annuaire des fourrières de France en ligne
  • Annuaire complet des fourrières de France
    Information claire et rapide
    Localisation de votre véhicule dans la fourrière la plus proche

    Fourrières Occitanie

    Si votre véhicule a disparu et a été enlevé par une fourrière dans l’un des départements de l’Occitanie, les conditions pour le récupérer peuvent varier. Comment votre voiture peut se retrouver à la fourrière ? Comment pouvoir le récupérer ? Combien cela coûte-t’il ? Nous vous expliquons tout.

    Dans quelles circonstances un véhicule peut-il se retrouver dans l'une des fourrières de l'Occitanie ?

    Que vous soyez résident ou simple touriste dans la région, si votre véhicule entrave le Code de la route, il peut être enlevé par la fourrière.

    Cette décision est généralement prise par les forces de l’ordre (Police ou Gendarmerie), mais peut également l'être par le Maire de la commune en question, si votre voiture nuit à un paysage classé ou à un site protégé.

    Outre le mauvais stationnement (abusif, dangereux ou gênant), il existe d’autres circonstances pour lesquelles votre véhicule peut être saisi :

    • Conduite trop rapide engendrant un retrait immédiat du permis de conduire
    • Délit nécessitant de retenir le véhicule sur-le-champ
    • Vol et abandon de véhicule
    • Entrave à la circulation
    • Défaut de contrôle technique
    • Carte grise non réalisée
    • Etc.

    Votre véhicule doit être saisi par la fourrière à Toulouse, voici les différents cas pour le récupérer.
    Si, lorsque vous arrivez sur place, votre véhicule n’a que le sabot, vous pouvez le récupérer immédiatement en signant une reconnaissance de dette vous contraignant à payer les sommes dues dans les 72 heures.

    Si votre véhicule est déjà en train d’être embarqué et que deux roues sont déjà sur la remorqueuse, vous devrez payer les frais d’un enlèvement classique.

    Votre véhicule est déjà dans l’une des fourrières de la région, comment faire pour le récupérer ?

    Vous ne retrouvez plus votre véhicule à l’emplacement où vous l’avez laissé ou il a été volé ?

    Contactez la gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche afin qu’ils puissent procéder à une recherche grâce à la plaque d’immatriculation.

    Si votre voiture s’est retrouvée à la fourrière, un courrier vous sera envoyé pour vous en informer.
    Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour pouvoir la récupérer (adresse de l’établissement en question, documents à produire, délais, etc.).

    En règle générale, pour retirer son véhicule sous les 3 jours légaux, le simple permis de conduire et l’attestation d’assurance suffisent. Au-delà de ce délai, le gardien de la fourrière se doit de lancer une expertise pour en déterminer la valeur. À ce titre, vous aurez les frais d’enlèvement, les frais quotidiens de garde ainsi que l’expertise à payer.

    Il faudra également prévoir de réaliser les réparations nécessaires suite à l’expertise. Si le véhicule a été déclaré impropre à la circulation, mais que vous souhaitez malgré tout demander une contre-expertise, notez que vous avez 10 jours pour manifester ce souhait et que vous vous engagez à réaliser les éventuelles réparations (le cas échéant).

    Bon à savoir : les frais d’expertise et de contre-expertise sont à la charge du propriétaire, seulement si la contre-expertise confirme les réparations mentionnées par l’expertise. Le véhicule saisi peut être détruit ou vendu aux enchères par l’administration des domaines si son propriétaire ne se manifeste pas sous les 10 jours, et ce malgré l’envoi de courriers ou les sollicitations de la fourrière.

    Récupérer son véhicule mis en fourrière en Occitanie, combien ça coûte ?

    Il est bon de rappeler que votre véhicule ne peut vous être restitué que si vous êtes en possession d'une "main-levée" et lorsque l’amende ainsi que les frais de fourrière ont été réglés par le propriétaire du véhicule.

    Si vous avez commis une infraction au Code de la route, vous devrez en premier lieu payer votre amende. Son montant varie en fonction du délit en question :

    • Stationnement gênant : 35 euros
    • Stationnement très gênant : 135 euros
    • Stationnement dangereux : 135 euros et 3 points sur le permis de conduire
    • Stationnement abusif : 35 euros

    Vous devrez également payer les frais supplémentaires d’enlèvement et mise en fourrière. A noter que dans certaines grandes villes de France où le stationnement est problématique (ce qui est le cas à Toulouse par exemple), les frais de fourrière sont spécifiquement fixés en tenant compte de cette difficulté.

    Ceux-ci sont revus chaque année au 1er septembre. Pour 2020 dans la ville rose, ceux-ci équivalent à :

    • Pose du sabot pour immobiliser le véhicule : 7,60 euros
    • Déplacement du véhicule : 15,20 euros
    • Enlèvement du véhicule : 120,18 euros
    • Frais de garde quotidiens : 6,36 euros
    • Expertise (le cas échéant) : 61 euros
    Bon à savoir : ces tarifs peuvent éventuellement varier d'une commune à l'autre. En effet, les tarifs maximums sont fixés par l'Etat, mais chaque établissement et/ou chaque commune est libre d'appliquer le tarif souhaité.